Sujet : effet de la supplémentation en Bicar®Z sur les vaches laitières en lactation pendant la saison estivale

Cette étude visait à évaluer l’efficacité du bicarbonate de sodium Bicar®Z sur la production laitière en cas de stress thermique.

L’étude a été menée par :

  • Baucells Joaquim, Centre Veterinari Tona S.L.
  • Torrellardona Josep, professeur associé, département de pathologie médicale, Universitat Autònoma de Barcelona - UAB
  • Moreira Bruno, étudiante en 6e année de maîtrise ès sciences en médecine vétérinaire, Faculté de médecine vétérinaire — Université de Lisbonne, Portugal.

 

Conditions de l’étude : essai réalisé sur 197 vaches en lactation en Espagne

L’étude a été menée dans une ferme située à la Garrotxa (Gérone, Espagne). Au total, 197 vaches de race Holstein en lactation ont été utilisées.

Les animaux ont été répartis en trois groupes : deux groupes traités et un groupe témoin.

Les vaches du groupe témoin (n = 87) ont reçu un régime TMR (ration totale mélangée) une fois par jour et les vaches des groupes traités (n = 111) ont reçu le même régime, mais avec une supplémentation en bicarbonate de sodium (Bicar®Z) de 250 g par vache et par jour.

L’étude s’est déroulée en deux périodes, considérées comme les plus chaudes de l’année :

  • Période 1 : le mois de juillet
  • Période 2 : le mois d’août

La température, l’humidité et les précipitations ont été prélevées quotidiennement et l’indice de température-humidité (ITH) a été calculé à l’aide de la formule suivante :

ITH = (1,8 x T + 32) - ([0,55 - 0,0055 x HR] x [1,8 x T-26])

T = température ; HR = Humidité relative.

La production laitière quotidienne et la consommation de matière sèche par groupe ont été déterminées quotidiennement. À la fin de chaque période, des échantillons de fréquence respiratoire, de température rectale et d’urine d’un sous-ensemble de vaches (n = 14 par groupe traité) ont été prélevés.

 

Résultats

Les résultats indiquent que la moyenne de l’indice ITH était juste en dessous du seuil de stress thermique. Cependant, aux moments les plus chauds de la journée, l’ITH était à 86 et 88 pour les périodes 1 et 2, respectivement. Ces ITH sont modérés à sévères et peuvent entraîner une augmentation de la fréquence respiratoire et de la température corporelle, ainsi qu’une réduction de la production laitière allant de 3 à 7 kg de lait par jour.

Ces résultats suggèrent que les vaches se trouvaient, pendant une partie de la journée tout du moins, dans des conditions de stress thermique, ce qui justifie le recours à des mesures de prévention et offre une configuration adéquate pour l’essai de supplémentation en bicarbonate chez les vaches soumises à un stress thermique :

  • La température rectale a été réduite de 0,52 °C en moyenne chez les vaches ayant reçu une supplémentation en Bicar®Z. Cette réduction est pertinente pour les vaches laitières et a été associée à une réduction de la production laitière (Zimbelman et al., 2009).
  • Le pH urinaire avait tendance à diminuer lors du traitement avec Bicar®Z.
  • La concentration en bicarbonate dans l’urine a également été réduite lors du traitement avec Bicar®Z, mais la concentration en potassium n’a pas été affectée.

Dans l’ensemble, les données suggèrent que les animaux ont eu un certain degré de stress thermique et que la supplémentation en Bicar®Z semble avoir réduit certains indicateurs.

Les performances de production ont été améliorées avec Bicar®Z, probablement avec une réponse supérieure à la moyenne.

La production laitière a augmenté de 4,3 kg, probablement en raison d’une consommation de matière sèche plus élevée pour le groupe traité par rapport au groupe témoin (réduction de 2,2 kg de matière sèche par jour).

 

Conclusions : que pouvons-nous tirer de cette étude ?

L’expérience a été menée dans des conditions de stress thermique et la supplémentation en Bicar®Z a réduit certains indicateurs de stress thermique (température rectale, bicarbonate urinaire et pH), et a amélioré la consommation de matière sèche ainsi que la production laitière par rapport au groupe témoin.

Figure 2 : effet de Bicar®Z sur la production laitière dans des conditions de stress thermique

BicarZ Study 2 Effect of sodium bicarbonate supplementation on lactating dairy cows during summer