Optimiser la méthanisation

Comment ça marche avec Bicar®Z?

Le principe de fonctionnement de la méthanisation s’apparente au fonctionnement du rumen de la vache. La flore microbienne du digesteur dégrade la matière organique en composés (acides gras volatils, acétates, H2 et CO2), qui sont ensuite transformés en méthane (CH4) et en C02. Le fonctionnement de la méthanisation est optimal dans certaines plages précises de température et de pH (30-40°C, pH 6,4-7,2).

A l’instar de la vache, l’introduction dans le bioréacteur d’une charge organique riche en énergie et très fermentescible entraîne une production plus importante d’acides gras, que le digesteur ne peut métaboliser. Il en résulte une baisse du pH et une inhibition du processus complet de méthanisation, avec pour conséquence des pertes économiques pour l’exploitant.

Utilisé en préventif ou en curatif lors d’acidoses, l’introduction de Bicar®Z dans le substrat stabilise le pH du digesteur et ainsi sécurise la production de biogaz.


methanisation-vache-FR
 

Une étude allemande met en évidence les bénéfices de Bicar®Z en méthanisation

Une étude menée par l’université de Rostock (Allemagne) a démontré la capacité de Bicar®Z à sécuriser et optimiser le fonctionnement des digesteurs, en préventif comme en curatif :

  • distribué en continu dans le méthaniseur, Bicar®Z  augmente la production de biogaz de + 1,8% et de limite l’impact des transitions entre deux substrats sur le rendement
  • Bicar®Z est également utilisable en curatif lors d’acidoses aigües, pour rétablir des conditions normales de pH. Grâce à Bicar®Z, l’exploitant peut ainsi réduire de 60 à 30 jours le temps nécessaire pour rétablir un fonctionnement normal de la méthanisation